Tourisme : Bilan printemps et prévisions de fréquentation été 2022 en Auvergne-Rhône-Alpes

Tourisme : Bilan printemps et prévisions de fréquentation été 2022 en Auvergne-Rhône-Alpes

Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme mesure l’évolution de l’activité touristique estivale grâce à son baromètre conjoncturel. Il propose pour ce démarrage de saison un bilan de printemps et des prévisions pour la saison estivale.

Cette étude peut-être intéressante y compris pour les adhérent·es qui ne sont pas en Auvergne-Rhône-Alpes, car les tendances constatées peuvent s’appliquer à l’ensemble du territoire. Vous pouvez également trouver facilement les études proposées au sein de votre région.

Ce qu’on retient du bilan de ce printemps

Un taux de fréquentation et de satisfaction record

  • 78% des professionnel·les du tourisme sont satisfaits de leur saison printemps 2022, niveau de satisfaction record après 2 printemps compliqués
  • Une fréquentation historiquement élevée : 38% des acteurs du tourisme témoignent d’une activité en hausse par rapport au printemps 2019 dont le niveau de fréquentation était déjà jugé comme excellent
  •  Mais moins de dépenses, en lien avec la crise économique actuelle : 28% des acteurs du tourisme notent un niveau de dépenses en baisse par rapport au printemps dernier.

Des tendances favorables pour le réseau AP

  • Une hausse des vacancier·es français et régionaux constaté par plus d’1/3 des professionnel·les du tourisme de la région. Les clientèles européennes continuent de progresser mais restent toujours à un niveau inférieur à 2019 alors que les marchés lointains peinent toujours à redémarrer.
  • L’itinérance à vélo est la tendance évaluée la plus en hausse par un tiers des professionnels, devant l’itinérance pédestre (27%).
  • La recherche de produits locaux et de circuits courts continue de se renforcer pour 32% des prestataires.

    Ce qu’on retient des prévisions pour la saison estivale

    Des perspectives encourageantes

    • 75% des professionnel·les du tourisme de la région sont confiants voire très confiants
    • Des réservations nombreuses et anticipées, surtout de la part des vacancier·es français et de proximité
    • Inquiétude sur la hausse des prix des carburants et la baisse du pouvoir d’achat 
    • Des vacancier·es principalement français avec 83% des réservations (contre 93% en 2021), et cette année encore majoritairement régionale avec 33% des réservations réalisées.

    Voir les résultats de l’étude

    L’ensemble des résultats de l’étude sont disponibles sous forme d’infographie :

    Laisser une réponse

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.