Accueil Paysan s’exprime au festival omnivore

Accueil Paysan s’exprime au festival omnivore


Omnivore est un grand festival, qui a lieu au Parc Floral près de Paris (Vincennes) avec plusieurs scènes, des tables rondes, des démos, des exposants. L’objectif affiché est de rendre compte de ce qui se fait de mieux et de plus responsable en termes de gastronomie, de création culinaire et d’agriculture, en présentant des chefs, des producteurs et artisans. Le public d’Omnivore est composé d’amateurs avertis et de de professionnels.

Pour représenter le réseau, Florent Bernard, adhérent de Saône-et-Loire, a participé à la table ronde du samedi 11 septembre qui avait pour thème “Ouvre ta ferme”. Florent nous livre son retour d’expérience :

Les échanges qui ont eu lieu lors de mon intervention au festival Omnivore étaient très intéressants, mais malheureusement devant une salle bien vide … un chef de renom était en scène sur le même créneau paraît-il ! Cependant j’espère que mon intervention aura permise de retenir l’existence et tout l’intérêt d’Accueil Paysan dans cette problématique du lien entre producteur/productions et consommateur.

Pour avoir pris le temps de prêter l’oreille par ci par là au cours de la journée d’hier sur le festival, j’ai été frappé par les propos des chefs en matière d’engagement que sont les nôtres à accueil paysan : de l’humain, des produits de qualité, de saison, gestion des déchets, un encrage territorial, besoin de temps, parfois même la question du coût, de l’accessibilité… bref j’ai bien senti quelques convergences et confirme qu’accueil paysan à un intérêt à se montrer aussi dans cet univers en quête de sens et réinvention…

De bons échanges avec le marché vert qui devrait recontacter les salariés du réseau pour envisager de rendre plus visible les accueils paysans sur leur plateforme. J’ai cru comprendre en off après la table ronde que dans les journalistes fondatrices de la plateforme présentes au festival il y en avait une qui avait fait une chronique sur France Inter cet été qui parlait d’AP.
J’ai de mon côté pendant l’intervention pu placer et défendre , entre autre :

  • notre âge et expérience
  • le métier de paysan accueillant aménageur
  • l’agriculture paysanne et son encrage dans les territoires
  • notre rôle dans le lien ville-campagne et en particulier sur des questions de sensibilisation / apprentissage des modes de productions alimentaires…
  • un mouvement d’éducation populaire
  • notre effectif et une tendance à la hausse des porteurs de projets…

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *